-A +A

Étudier au Japon

L'étudiant qui souhaite effectuer une mobilité au Japon a le choix entre  plusieurs formules en fonction de la finalité recherchée. Outre les possibilités offertes dans le cadre des Conventions de l'Université Paris Diderot avec des universités japonaises, l'étudiant peut également postuler à des programmes de bourses ou d'aide, proposés par le gouvernement japonais ou par des fondations privées.

Programmes d'échange avec des universités japonaises

L'Université Paris Diderot est liée par des conventions d'échange d'étudiants avec une vingtaine d'universités japonaises. Dans le cadre de ces conventions, l’étudiant a la possibilité d’effectuer un long séjour d’étude (un ou deux semestres) au Japon en bénéficiant de toute l’infrastructure (bibliothèque, résidence et restaurants universitaires, clubs sportifs, etc.) de l’Université d’accueil et, le cas échéant, de l’encadrement pour la recherche. C’est la formule la plus appréciée des étudiants et, chaque année, environ vingt-cinq étudiants de la section de Japonais de niveau Licence ou Master partent au Japon par ce moyen.
La situation d’immersion permet à l’étudiant de réaliser des progrès notables dans la compréhension orale et écrite du japonais. L’étudiant, inscrit à Paris Diderot, est exonéré des droits d’inscription dans l’Université d’accueil. Un contrat d’étude est établi, en concertation avec l’équipe enseignante, afin de valider l’intégralité de son semestre ou de son année  au Japon dans le cadre de son diplôme. 
Ces programmes s’adressent principalement aux étudiants inscrits en L3 et en Master d’études japonaises. 
Il existe deux programmes (Shirayuri, Aichi) proposés en priorité aux étudiants inscrits en L2 LLCE de japonais. 
Une réunion d’information est organisée chaque année au mois d’octobre. Les dossiers de candidature sont à déposer au BRI avant la fin novembre pour un départ en septembre de l’année suivante. Les candidatures acceptées sont connues fin janvier.

•  Recherche des conventions avec les universités japonaises
•  Témoignages d'étudiants

Les candidats à ces programmes doivent passer le test international de niveau de japonais (JLPT), quel que soit le niveau : ce certificat est exigé par les universités japonaises

Bourses du Monbukagakushô, Ministère japonais de l’éducation, de la culture, des sports, des sciences et de la technologie

Deux types de bourses sont proposés à l’intention des étudiants français. Une bourse de langue et civilisation japonaises d’un an destinée aux étudiants inscrits en L3, et une bourse d’études et de recherche d’un an et demi (prolongée sous conditions), destinée aux étudiants en Master ou en thèse qui souhaitent mener un travail de recherche au Japon. Ces bourses sont accessibles par voie de concours, organisé chaque année par l’Ambassade du Japon. 

Séjours linguistiques d'été

PDF iconListe des Universités Japonaises proposant un stage linguistique (38.62 Ko)

  • Stages d’été dans une université japonaise partenaire.

Un certain nombre d’Universités japonaises organisent des stages linguistiques d’été d’une quinzaine de jours à l’intention des étudiants souhaitant se perfectionner en langue et en civilisations japonaises. C’est le cas de l’Université Meiji, de l’Université Ochanomizu, de l’International Christian University (ICU). Des bourses du Ministère japonais de l’Enseignement supérieur sont parfois proposées aux étudiants inscrits dans les universités liées par des conventions. 

  • Stages linguistiques d’été financées par la Fondation pour l’étude de la langue et de la civilisation japonaises 

Cette Fondation sous l'égide de la fondation de France finance chaque année, à hauteur de 3050 euros, des étudiants qui présentent un projet de stage linguistique d’été au Japon. Les dossiers de candidature sont à déposer en février. Ils doivent être visés par l’équipe enseignante. 

  • Ecoles de langues au Japon

L’étudiant a également la possibilité de partir étudier durant l’été dans le cadre des nombreuses écoles de japonais situées dans différentes villes du Japon. Ces écoles offrent des programmes linguistiques, attractifs, agrémentés de visites culturelles comme ,par exemple, l'Espace Langue Tokyo (ELT).

Partir au Japon pour travailler

Programme JET

Il est est proposé par les collectivités locales du Japon en collaboration avec les Ministères concernés. Il permet à des titulaires de la Licence de partir au Japon soit comme CIR (Coordinateur des échanges internationaux dans un organisme public local), soit comme ALT (Assistant-Professeur de langue française ou éventuellement anglaise dans un collège ou un lycée), pour une durée d’1 an. Le contrat de travail est renouvelable. Pour y participer, il faut au minimum avoir une licence, ne pas avoir séjourné au Japon pendant plus de six ans et avoir un bon niveau de japonais et d’anglais.

 

Études japonaises 日 本 語

Formation initiale de la Licence au Doctorat

Coordinateur pédagogique

Mme Annick HORIUCHI

horiuchi@univ-paris-diderot.fr

Les accords bilatéraux 

Des Amériques à l'Océanie en passant par l'Asie et l'Afrique : le monde entier s'offre à vous !

Aides à la mobilité internationale

Une mobilité internationale se finance, quelles sont les aides apportées par Paris Diderot ?

Stages à l'étranger : Procédures Relations Internationales

En complément des démarches au SOI

BRI - Contacts - Mobilités sortantes